Les aventuriers du rail

Auteur : Allan R. Moon
Days of wonder
Type : Liens et chemins
2 à 5 joueurs
Environ 45min-1h15
(8 / 10)

La première fois que j’y ai joué, j’étais avec ma copine Amélie, en visite chez des amis. Des souvenirs dont je me rappelle, j’ai été déçu de ma première impression. Des trains et des cartes… Quoi? Seulement? Eh oui. Après ma seule et unique partie, je n’étais pas emballé. L’expérimentation arrêta sec. Ce n’est qu’à noël 2004 que j’ai finalement décidé d’acheter le jeu. La première partie que j’ai jouée, c’était avec ma mère. Elle a vraiment aimé cela! Tellement qu’elle me demandait constamment pour jouer! Il faut dire que j’étais très content… C’est plutôt rare les soirées de jeux chez moi. Plus j’y jouais plus j’aimais ça! C’est rapidement devenu un jeu auquel on jouait couramment. Plusieurs personnes y ayant joué avec moi m’en parlent encore… Les Aventuriers du rail…Un autre jeu de Days of wonder… Eh oui !

Brève description

Le jeu se déroule en pleine révolution industrielle américaine, fin des années 1880. Vous incarnez un entrepreneur qui bâtit des chemins de fer sur le territoire américain. Le but du jeu est de gagner un maximum de points. Celui qui en a le plus à la fin de la partie gagne. Je système de jeu est simple: relier des villes entres-elles en construisant un réseau ferroviaire. Il y a trois façons de faire des points.

 Premièrement, en construisant des tronçons de chemin de fer entre les villes. Selon la longueur de chacune d’elle, leur valeur varie. Aussi, il est possible de faire des points en remplissant un objectif de construction. Ceux-ci sont distribués au début de la partie et d’autres pourront s’ajouter au cours cette même partie. Les objectifs désignent deux villes qui devront être reliées entres-elles au cours de la partie. Certains objectifs sont plus difficiles que d’autres, car les villes à relier sont plus éloignées l’une de l’autre. Évidemment, plus celui-ci est difficilement atteignable, plus il vaudra de points atteints. Enfin, celui ou celle qui construira le plus long tronçon de voie ferrée continue, se verra récompenser de 10 points de victoire (un peu comme aux Colons de Catane). Le système de construction de route est bien simple: nous devons monter une série de carte «train» correspondante à la quantité de tronçons et à la couleur de la route correspondante. Par exemple, si la route entre Houston et Miami est composée de six tronçons rouges, vous devrai «dépenser» six cartes «train rouge» pour vous en emparer. Ce faisant, vous déposerez six trains de plastiques de votre couleur respective.

Les plus

Les règlements sont d’une simplicité inouïe. Ceux-ci sont expliqués en quatre pages seulement et ne demandent pas une relecture pour une meilleure compréhension. Le jeu peut facilement être expliqué en 7 minutes aux nouveaux joueurs. Les aventuriers du rail se joue en très peu de temps et est attirant pour les joueurs de tous les âges. Les pièces du jeu sont de très bonne qualité et sont durables. Le jeu est disponible en ligne directement du site site officiel. De plus, il est possible de télécharger un extension qui amène de nouvelles stratégies (j’ai en ma possession l’extension, mais je n’y ai jamais joué pour l’instant… J’attendrai les commentaires à ce sujet).

Les moins

Les cartes d’objectifs sont trop peu nombreuses (environ 25) et finissent par être redondantes. Cependant, il vous est possible d’en inventer une infinité ce qui rendrait la durée de vie du jeu encore plus longue. Les pions de couleur vert et bleu sont difficilement distinguables dans un environnement mal éclairé… cela peu être problématique si des joueurs ont des problèmes de vue. Bref, c’est un jeu que je recommande à cause de sa facilité et de son accessibilité. Il plaira à toute la famille même aux non-joueurs… Mon père, entre autre, qui était du genre à arrondir tout au 20$ pour gagner du temps quand nous jouions au Monopoly, a lui-même joué quelques parties… deux en fait… C’est bien pour dire l’effet que ce jeu a sur lui!

5 thoughts on “Les aventuriers du rail

  1. Ah non! Pas un autre jeu que je vais devoir acheter! 🙂 Sans blagues, j’avais eu l’occasion de me le faire expliquer par un commis à l’Échelle du Monde à Gatineau et j’avais trouvé le concept intéressant. Je suis d’accord avec toi; ça semble un jeu très bien pour des non-joueurs, mais j’ai l’impression que, même si j’appércierais les premières parties, je me tannerais rapidement.

  2. Grâce à toi je l’ai acheté depuis un mois et je l’adore. Je l’ai échangé contre l’interminable Civilization…Quel bon choix!

    Depuis que tu me l’as montré sur internet, j’ai jouer au moin un trentaine de parties!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *