Un vrai restaurant cet ordinateur!

Mon ami Vincent et moi avons trouvé une façon originale et pratique d’expliquer l’ordinateur à ceux qui n’y connaissaient rien. En bon pédagogue, la stratégie est très simple: la vulgarisation. Quoi de mieux que de comparer l’ordinateur à un endroit que tout le monde connaît : le restaurant.

Introduction

C’est devant une bière, dont j’avais le goût d’oublier la saveur rapidement, que cette idée a germée. Nous avons débuté notre réflexion en nous disant que bien trop peu de gens s’y connaissaient en informatique et que plusieurs mélangeaient les pommes et les oranges, pour ne pas dire les disques durs et les « disquettes dures ». Vraiment navrant tout ça? – Pourquoi pas rendre les ordinateurs ? C’est ainsi que débuta notre comparaison. Pour bien comprendre, il faut se mettre dans la tête que ceci est une vulgarisation et que cela n’a rien à voir avec la réalité. C’est une manière imagée de comprendre le fonctionnement d’un ordinateur ainsi que les relations qui existent entre ses composantes. Notez qu’il existe plus de pièces et de composantes que celles qui seront énumérées ci-dessous. Pour des raisons de connaissances personnelles et de précisions techniques, seul les composantes les plus importantes seront décrites.

Le restaurant : l’ordinateur

Imaginez que celui-ci est un petit restaurant. Les clients peuvent y entrer et en sortir. On y commande des plats, certains plus complexes que d’autres, donc plus long à faire.

Le client : l’utilisateur de l’ordinateur: vous

L’utilisateur c’est le client du restaurant. C’est lui qui fait des commandes et qui s’attend à ne pas avoir d’erreur dans sa ce qu’il a commandé.

La feuille de commande : les périphériques d’entrées, clavier et souris

Ceux-ci servent à donner des commandes au cuisinier. Notez que si la commande est faite, dites-vous qu’elle n’a pas été mal comprise. C’est tout simplement parce que le client a mal formulé ce qu’il voulait.

Le cuisinier : le processeur

Le processeur c’est le cuisinier du restaurant. Il exécute sans erreur les commandes du client. Il est en charge de la cuisine et il fait tous ses petits plats lui-même. Il est seul dans le restaurant. Pour quelques tâches spécifiques, il aura besoin d’un assistant pour l’aider. Plus le cuisinier est rapide, plus il exécute ses petits plats rapidement.

Le garde-manger : la mémoire morte ou le disque dur

Le garde-manger c’est l’endroit où le cuisinier met tous ce qu’il aura besoin pour faire ses petits plats. Celui-ci peut être petit ou grand. Nécessairement, plus le garde-manger est grand, plus le cuisinier peut y mettre des aliments. Par contre, chercher dans le garde-manger est très long pour le cuisinier. Cela le ralenti lorsqu?il doit aller régulièrement y chercher des ingrédients.

Le comptoir : la mémoire vive ou RAM

Le comptoir est très utile au cuisinier. Il permet à celui-ci d’aller chercher plusieurs ingrédients du garde-manger et de les mettre sur sont comptoir. Ainsi, le cuisinier peut faire ses petits plats plus rapidement puisqu’il n’aura pas le besoin d?aller constamment dans le garde-manger s’approvisionner. Évidemment, plus le comptoir est grand et spacieux, plus le cuisinier pourra y déposer d’ingrédients.

Les bras du cuisinier : la mémoire cache

Eh oui! le cuisinier peut avoir plusieurs bras! Nécessairement, plus celui-ci en a, plus il peut aller vite! Je sais que ce n’est pas nécessairement précis comme vulgarisation, sauf qu’elle permet de rendre compréhensible des notions et concepts complexes à comprendre normalement… J’adore…

2 thoughts on “Un vrai restaurant cet ordinateur!

  1. J’ai bien aimé ta comparaison et tes explications, car je connais un peu les ordinateurs. Mais je me demande si quelqu’un qui n’y connait rien, peut-il comprendre cette comparaison?

  2. Excellent, Francois. Je vois que mes explications on portés fruits. Il nous ne reste plus qu’à écrire un livre pour y aller dans les détails.

    P.S. Écoute ta mère là.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *