Ma journée du 3 mai 2005

Ce que nous avions à faire ce jour là:

Rapporter le DVD de souvenirs familiaux au technicien de Hull
Acheter un Dazzle 150
Acheter un Magnétoscope
Aller chez mon grand oncle Paul pour y faire quelques travaux
Aller chercher de la margarine et viande hachée pour nous faire à souper
Revenir pour 16h00 au cas où ma mère aurait besoin de la voiture!

J’ai passé une très belle journée, quoique mouvementée et épuisante, avec mon père. En voici le déroulement:

7h30:

Je me réveille. Mon père est en train de se faire quelques toasts pour se faire un petit fond avant de partir. Nous nous étions donné comme objectif de partir d’assez bonne heure pour faire un maximum de chose durant la journée.

8h00:

Nous partons gaiement ensemble en voiture. Nous nous dirigeons vers un restaurant bien fréquenté oar mon père pour déjeuner tranquillement: Le Mcdonald’s. Bon… Comme j’ai, depuis mon écoute du documentaire Suprsize Me en octobre 2004, décidé d’arrêter de manger de cette cochonnerie (que ce soit une frite ou muffin), j’ai fait le judicieux choix de manger un bon bagle-fromage de chez Tim Horton. Je rejoinds mon père au McDo et nous gobons notre frugal repas.

8h50:

Mon père et moi partons du McDo en direction de Hull, où nous allions retourner une commande que nous sommes allé chercher la veille.

Cette commande était un DVD monté par un spécialiste-monteur. Sur ce DVD il y a tout plein de souvenirs de ma famille en format bobinne Super8: moi étant petit, ma soeuf étant petite, mon père, ma mère, mes familles. Ce sont des souvenirs qui nous sont chers et auxquels nous tenons beaucoup. Seulement, quand nous sommes allé chercher le projet final, il y avait une erreur que nous devions faire corriger à tout prix…

9h27

Nous arrivons au magasin-atelier pour aller retourner notre DVD, mais… C’EST FERMÉ…

«Ah non! C’est fermé! dis-je.
– Ah non! de répondre mon père.
– Attends une minute… On va aller voir les heures d’ouvertures…
– …
– Ça ouvre à 9h30! On est chanceux!»

9h30

Mon père descend donc de la voiture…

«Le technicien est-il là?
– Non, monsieur. Ce matin, il est à Ottawa pour aller chercher des pièces dont il avait besoin, de dire la commis.
– Il sera là vers 11h00?
– Sûrement oui… Appelez avant.» répond-t-elle en nous tendant une carte d’affaire sur laquelle apparaît un numéro de téléphone.

9h45

Nous quittons le magasin-atelier pour nous rendre à notre prochaine destination: un magasin de matériel informatique sur la rue Bank à Ottawa. En 15 minutes nous nous y rendons.

10h00

Nous nous stationnons devant une école primaire, sur une des rues perpendiculaires à Bank. Nous marchons jusqu’au magasin et nous y entrons. Très vite nous sommes servi: le commerce était vide (normal à 10h05!). Sans entrer dans les détails de la discussion, nous nous renseignons sur la meilleure méthode pour faire de la capture vidéo sur ordinateur. On nous propose alors un petit bidule ressemblant à un modem: le Dazzle 150 qu’ils n’ont malheureusement plus en stock. Par contre, On nous indique un endroit où, très possiblement il y en aurait toujours de disponible. On nous dirige vers un BestBuy plus loin sur Bank.

10h20

Nous arrivons à l’endroit indiqué, mais… Il n’y a pas de BestBuy !?! Oh! Un FutureShop! Le gars du magasin sur Bank avait donc dû se tromper… Nous y entrons donc, confiants de faire un achat rapide pour mieux continuer nos courses. Comme de raison, ils n’en avaient plus un seul… Ils ont bien essayé de nous refiler un de leur modèle Dazzle 90, mais, on ne joue pas un Deslauriers aussi facilement! On nous indique donc un autre magasin (un autre BestBuy) plus creux dans Ottawa.

10h40

Nous quittons le FutureShop pour aller au BestBuy…

11h00

Nous cherchons toujours le BestBuy…

11h10

Nous cherchons avec plus d’énergie… et trouvons! Mon père et moi descendons d’un pied ferme de la voiture. Espérant à haute voix qu’ils aient finalement des Dazzle 150 en stock, nous entrons. Instinctivement, nous nous dirigeons vers le coin informatique. Nous regardons hâtivement dans les étagères. Que dale. Mon père décide de s’informer auprès d’un commis. Celui-ci trouve le fameux Dazzle 150 et nous passons rapidement à la caisse. 215$. Avec tout ça, il commence à avoir un sérieux vide dans mon bedon!

11h30

Nous quittons finalement le BestBuy avec le Dazzle en direction de Hull espérant que le technicien soit revenu de ses commissions.

12h00

Après nous être presque perdu dans la ville d’Ottawa, nous retrouvons finalement la rive québécois en moins de 30 minutes de route.

12h05

– Le technicien est-il arrivé? » De dire les shoppeurs
– Non, pas encore monsieur… » De répondre un peu mal-à-l’aise la commis du magasin-atelier
– Ok, on va aller manger, on va aller faire une autre commission et on va appeler après.
– C’est une bonne idée! – Ok, bien à tout à l’heure!

12h07

Nous quittons, bredouille, pour une deuxième fois ce bâtiment qui, à-vrai-dire, était très crasseux… Non loin de l’Université que je fréquente, il y a un restaurant Harvey’s… Je sais que j’ai fait une croix sur le McDo… mais jamais je n’ai fait de croix sur les Harvey’s! (héhéhé) Les hamburgers se sontƒ fait bouffer en moins de temps qu’il en a fallu pour les commander… Nous avions très faim!

12h23

Comme notre rendez-vous chez mon oncle était à 13h00 bien sonné. Nous avons décidé de perdre la balance du temps restant au Wal-Mart non loin du Cinéma Starcité de Hull (où mon bon copain Robin habite).

12h30

À notre grande surprise, les magnétoscopes étaient bien plus chers que prévus (59$)… Mon père décida alors de s’abstenir… Moi de mon côté, je suis allé voir ce que le Wal-Mart avait en stock côté CD-R et DVD-R… J’ai été heureux de constater que, pour 50 DVD, le prix était de 29$, alors que pour 50 CD, il était de 28$… – Une pierre deux coups! » dis-je (Eh, Keven?!) J’achetai donc les deux: les 50 CD et les 50 DVD.

12h50

Il était maintenant le temps de partir… Paul nous attendait pour 13h00! Pas de panique! nous avions encore 10 minutes pour nous y rendre…

13h00

À 13h00 très exactement, nous sommes arrivé chez oncle Paul qui dormait. Pour l’aider, mon père devait mettre à jour quelques éléments sur son ordinateur: faire une mise-à-jour de Windows XP, installer Norton Anti-Virus 2005, installer Windows Média 10 et finalement écrire un courriel à Soeur Alice. (Oncle Paul est Prêtre Oblat et il a beaucoup d’amies Soeurs). Pendant que mon père était affairé avec l’informatique, je taquai le long des murs les nombreus fils de téléphones qui trainaient dans l’appartement. Tout en nous exécutant, Paul avait soin de nous parler de son histoire et de ce qui l’allumait tant sur Internet: les journaux. Paul est la seule personne de 80 ans que je connaisse qui navigue (assez) régulièrement sur le Net. Chapeau!

14h15

Mon père a finalement la brillante idée de rappeler le technicien (qui

devait

être là!). Comme de fait, il y était! Mon paternel lui fit part du problème qu’il y avait avec le DVD et lui expliqua tant bien que mal ses exigences. Il raccrocha en lançant: « Bon! c’est fait! » dans un soupir.

15h04

Nous quittons tant bien que mal la demeure de mon si gentil oncle Paul. – Vite on est pressé, dit mon père, on doit être à Buckingham avant 16h00 et on doit aller chercher de la viande et de la margarine!

15h40

Après une longue (bah.. pas si longue que ça…) route sur l’Autoroute 50, nous arrivons finalement à notre sortie. Arrivé au MAXI ma mission était d’aller chercher la margarine tandis que celle de mon père était de s’occuper de la viande. Une fois avoir passés à la caisse, tous nos objectifs de la journée avaient été atteints… Il ne restait plus qu’à rejoindre notre domicile et d’attendre 16h00. L’attente ne fût pas longue…

15h57

Notre voiture foula finalement le sol asphalté et un peu usé de notre si jolie entrée que nous connaissons bien. Ouf! Quelle épuisante journée!… Qu’allons-nous manger pour souper? Ah non! Pas encore des hamburgers!

– FIN –

6 thoughts on “Ma journée du 3 mai 2005

  1. Tout dépend de ce que je cherche… Si c’est pour de la nourriture, je vais au marché ou au supermarché, si c’est pour des vêtements, je vais dans des boutiques de vêtements, si c’est pour de l’électronique, je vais dans des boutiques d’électronique… Il y a beaucoup d’autres endroits où on trouve des CD, des produits nettoyants, de la quincaillerie…

    Je consomme pas mal moins maintenant que je ne vais plus au WalMart… Avant, si j’y allais pour une chose en particulier, j’en ressortais avec d’autres dont je n’avais pas vraiment besoin, juste parce que c’était là et que c’était cool. J’y allais pour un sac de couches et une boîte de lait (que j’achète maintenant à la pharmacie) et j’en ressortait avec des cadres à photo, 2-3 jouets dont le p’tit s’est vite lassé, un autre pyjama…

    Mais bon, si la succursale de Hull réussit à se syndiquer, j’y retournerai peut-être. Mais seulement à cette succursale, et seulement si elle est syndiquée.

  2. Nope! Elle s’est trompé. Le Wal-Mart de Hull n’est pas encore syndiqué. Les employés en ont fait la demande, mais l’employeur leur met des bâtons dans les roues. Ce qu’on en disait hier soir, c’est que les employés avaient la majorité, mais n’avaient pas inclu les gérants et le personnel administratif dans le décompte. Ils avaient l’intention de syndiquer seulement les autres. Le Code du travail du Québec stipule que si la majorité des employés signent pour se syndiquer, la syndication est automatique, on n’a pas à passer au vote. Seulement, avec l’ajout du personnel administratif et des gérants, le processus de vote doit être enclanché parce que le nombre de signatures est insuffisant pour représenter la majorité des employés. Donc, ce n’est pas encore gagné.

    Ça ne m’étonnerait pas que la succursale de Hull ferme d’ici 2 ans.

  3. C’est incroyablement palpitant, comme journée, Deslaure. Vraiment, des journées de même, ca arrive pas tous les jours. Que je te voie toi, ne pas me raconter la prochaine journée aussi remplie de rebondissements et de péripéties abracadabrantes, je t’arrache les oreilles!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *