Une ou deux?

Le matin, Robin et moi, lorsque nous sommes ensemble, aimons manger un petit déjeuner au restaurant.

– Hey Robin! Où est-ce qu’on mange ce matin?
– Je ne sais pas…
– Ça te dirait d’aller déjeuner au Café Diana?
Yes!
– Ok! On y va!
– Oh merde! C’est fermé…
– Qu’est-ce qu’on fait?
– On va au Mikes?
– Yes!
– Ok! On y va!
***
Le petit déjeuner fût banalement bon… Les patates plus qu’ordinaire, les oeufs d’une platitude inouïe et le bacon avait une cuisson moyenne. Tout allait bien. Robin et moi jasons de choses et d’autres. De nos vieilles connaissances ainsi que du journal culturel «Voir» qui, à notre humble avis, devrais changer quelque peu sa formule. Tout allait bien… Jusqu’à ce que la serveuse nous apporte nos additions…Je devrais plutôt dire «l’addition» au lieu de «nos additions» puisqu’elle était unique. Unique… UNIQUE?!? J’allais quand même pas payer pour lui!?! 😉

Bah, ça aurait été plus qu’anodin si j’avais été avec ma blonde… mais avec Robin, c’est un peu étrange. Bah, ça nous arrive toujours à moi et à robin de reçevoir une facture unique… On trouve ça toujours drôle et on se pôse toujours la même question ensuite: Et si nous avions été homophobes? Avouez que c’est délicat! On s’entend pour dire que, règle générale, ce sont les couples qui payent l’un pour l’autre… Serait-ce une façon de nous dire que Robin et moi formons un beau couple gay? Moi, je trouve ça caucasse… D’autres pourraient se fâcher rapidement… Des solutions? 1. Mettre les chances de son côté en faisant automatiquement

deux

factures? Au pire, si l’un doit payer pour l’autre, il prendra les deux factures et les réglera en même temps. Voilà! 2. Poser la question si l’on souhaite une ou deux factures. C’est pourtant si simple et plein de bon sens…

7 thoughts on “Une ou deux?

  1. Ça semble simple pour nous, Québecois, de recevoir des factures séparées. Mais il semble que nous fassions parti de l’exception! Pourtant, ayant été serveuse, le logiciel qui est utilisé généralement le fait facilement…

    Mais dans les milieux anglophones, il en est tout autre. Nous sommes allés à Toronto cet été, et que nous soyons 2 ou 8, c’était TOUJOURS une seule facture. Lorsque nous demandions de les avoir séparés, soit c’était difficile, mais ils le faisaient (toujours avec des erreurs et ça prenait du temps) soit c’était le drame (un des serveurs nous avait dit que c’était "a pain in the ass ", oui oui! et ce fut un horrible souper, avec les entrées, si c’était pas pendant, c’était après le repas principal… ) et sinon, ben même si on le demandait, ils revenaient avec une facture unique.

    On est loin de l’homosexualité, à moins qu’ils nous prennent pour une secte avec un gourou qui ramasse notre argent et paye pour nous…

  2. Quoi, Robin et toi, vous n’êtes pas un couple? Pourtant, à entendre comme tu en parles… Je ne blâme pas la serveuse! :o)

    Non, sérieux, c’est quoi le problème avec une facture unique? Traditionnellement, quand on va au resto, on invite ou on s’y fait inviter… non? C’est que nous sommes très individualistes, il ne faudrait SURTOUT pas que je paye pour quelque chose que je n’ai pas mangé, surtout si ça coûte plus cher que ce que j’ai mangé!

    Quand j’étais en Catalogne, on avait toujours la même routine le samedi soir, on allait souper en groupe, puis on sortait dans un bar pour prendre un verre et voir qui d’autre faisait la fête, puis c’était dans 2 ou 3 discothèques différentes. Mais pour le souper, on commandait ce qu’on voulait, on recevait une facture unique qu’on se divisait également.

    Quand même dommage que le Café Diana était fermé, eux, ils te font la facture de mémoire quand tu arrives à la caisse :p

  3. Je n’ai rien contre le fait de payer une facture seulement. C’est juste qu’à chaque fois, c’est inévitable, je m’imagine toujours une personne qui le prend mal et, du coup, je me dis que pour éviter cela, les serveurs/euses devraient faire toujours plusieurs factures. Voilà! 🙂

  4. Moi je pense que il n’y a personne d’assez niais pour prendre mal le fait de s’être fait donné une seule facture. Dans le pire des cons, il va se sentir très outré et ne dira rien au serveur ou a la serveuse. Mais de là à péter sa coche, nah.

    La raison principale à cela, c’est que la plupart des systèmes de restos, ils fonctionnent par table, et non par client.

  5. Aussi dois-je ajouter que les dialogues dans ton billet me font penser à ceux qu’on retrouve dans Archie. Héhé.

    – Hey Jughead, qu’est-ce-que tu fais?
    – Je m’en vais chez Pop’s.
    – Chouette! Je t’accompagne!

  6. Maudit Robin! Toujours prêt à en sortir une d’Archie! 😉

    Mais j’avoue que c’était pauvre comme dialogue! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *