Le blogue de Jasmine

Voici ce que l’on peut lire en première page du site web de mon Université:

À l’ère des blogues comme nouveau moyen de communication, l’UQO innove en devenant la toute première université au Québec à utiliser ce médium pour rejoindre les étudiants du cégep et leur faire vivre l’expérience universitaire du point de vue d’un étudiant.

Ainsi, depuis le trimestre d’automne 2005, Jasmine, une étudiante de première année au baccalauréat surnommée Miss Péripéties par ses amis, invite la population à suivre ses aventures à l’UQO.

Pff… Le blogue n’est même pas à jour depuis le mois d’octobre…

Bel impression pour nos cégepiens! On se dit à la fine pointe de l’innovation et on est même pas capable de s’occuper convenablement d’un blogue! (sur lequel on ne peut même pas écrire de commentaire qui plus est!!) D-É-P-L-O-R-A-B-L-E

36 thoughts on “Le blogue de Jasmine

  1. Je soupçonne hautement ce blog d’être un faux. Je ne sais pas exactement pourquoi, mais tout y semble artificiel. L’histoire de la fille semble être construite sur mesure pour réconforter les étudiants qui viennent d’une autre région et qui ont les blues. De plus, elle fait trop souvent référence à des activités organisées par l’université ou par son association étudiante. C’est vraiment louche. Je ne serais vraiment pas surpris d’apprendre que cette Jasmine n’existe pas et que c’est un employé des relations publiques de l’UQO qui entretient le blog.J’ai l’impression que c’est une vaine tentative de donner un côté plus humain à l’université. Suis-je le seul à avoir cette impression de coup monté et cet arrière-goût d’artificiel?

  2. Pas dutout J-P, tu n’es pas le seul! J’ai aussi l’impression que c’est juste un blogue arrangé pour se montrer  »in » avec les TICS… Moi ça me fait rire!

  3. J’ai moi aussi écrit un message au webmestre, lui disant que moi aussi j’aimerais ça avoir une belle publicité sur la page titre du site de mon université … Je n’ai pas encore eu de réponse… Je doute d’en reçevoir une.

  4. Moon courriel :
    ———-
    Pourquoi mettre cette Jasmine en première page sur le site?
    Ce n’est pas vraiment un blogue (comme on l’entend généralement) puisqu’on ne peut y laisser de commentaires.
    De plus, elle n’actualise pratiquement pas son site : elle vient tout juste d’écrire une billet (5 déc – publicité oblige, je suppose) alors que son précédent billet datait d’octobre.
    C’est à se demander ce qu’il faut faire pour être sur votre page d’accueil….
    ———-

  5. Oui, ça ressemble beaucoup à une publicité. Avant, on mettait une belle fille devant le char pour le vendre. Au moins, ici, on met le MOT blogue en valeur (avec une belle fille sur l’annonce…). Pour ce qui est du contenu, je pense qu’il faut donner la chance à Jasmine de faire ses preuves. Peut-être que cette pub va l’encourager à écrire un peu plus et, surtout, à ouvrir l’espace des commentaires. On verra…
    Quand à l’UQO qui se dit "innover", là, ils en mettent un peu beaucoup… M’enfin…

  6. Ce qui me fait croire que c’est un "faux" blogue… c’est que le serveur sur lequel le blogue est installé est celui de l’UQO!

  7. Elle n’a pas intérêt à être fausse. Y’a un lien vers le PQ dans sa catégorie de liens. Si jamais elle est fausse, l’Université pourrait être accusé de partisanerie. Tout le monde sait bien que le mouvement péquiste est fort chez les universitaires, mais les universités ont le devoir moral de se montre neutres.

    Cela dit, en quoi elle étudie? J’ai lu quelques billets (je me suis tannée assez vite), en cherchant la réponse à cette question, mais je ne l’ai pas trouvée… Si c’est un faux blog (ce qui semble être le cas), l’UQO aura des comptes à rendre, et personne n’aime rendre ce genre de comptes…

  8. Je comprends mal… Hier, y’avait pas de billets en nov. et là, paf ! quelques-uns viennent d’apparaître.
    Il y avait aussi un billet qui datait du 5 déc, et je ne le vois plus… Vraiment bizarre.

  9. On peut lire dans le bas du blogue: "Les propos tenus dans ce blogue n’engagent en rien l’Université du Québec en Outaouais. L’Université laisse à l’auteur l’entière responsabilité de ses opinions, qu’elles soient exprimées directement dans le blogue ou indirectement au moyen d’hyperliens vers d’autres sites."
    C’est à se poser des questions tout de même. J’ai aussi parcouru le bottin des étudiants de l’UQO a la recherche de cette jasmine, mais le bottin en dénombre 8. Suffirait de savoir son nom de famille et vous pourriez lui écrire. Deuxièmement, voivi une partie de l’annonce fait par l’UQO: "l’UQO innove en devenant la toute première université au Québec à utiliser ce médium pour rejoindre les étudiants du cégep". Donc ca dit clairement que c’est l’UQO qui tente de rejoindre les étudiants et non jasmine. Mais ils esseient de se racheter en ajoutant: "et leur faire vivre l’expérience universitaire du point de vue d’un étudiant.". Mon enquête se poursuit, investigation a l’UQO je ferai et tenter de l’adresser en personne à cette soit disant "JASMINE" aux lèvres plantureuses !

  10. Ha oui, pour répondre a ta question Francois, j’habite à Aylmer et je suis un ancien étudiant de l’UQO en psychologie. Je viens tout juste d’écrire un courriel au Webmestre, Direction des communications et du recrutement et au 8 Jasmine que j’ai trouvé dans le bottin de l’UQO, nous en auront le coeur net ! En passant, ton blogue est super ! 🙂

  11. J’ai hâte d’en avoir le coeur net! c’est intrigant toute cette histoire de faux blogue! Héhéhé! On est peut-être en train de brasser quelque chose! J’adore! J’achète! 🙂

    Au fait… Je n’ai pas reçu de réponse du webmestre moi non plus… Peut-être veut-il ne pas me répondre? Gilles, as-tu des nouveles?

    Je nous ai mis une petite photographie du site ici:
    http://www.deslaure.com/Fichiers autres/jasmine.jpg

    Juste au cas où ils décideraient de changer subitement leur site… héhéhé. J’ai remarqué quelque chose de louche sur le site… Le Titre du site: Miss Péripétie et son arrivée à l’UQO… SON! Trouvez vous pas que c’est une façon très impersonnelle de parler de ses expériences? Un peu comme si QUELQU’UN D’AUTRE l’avait écrit pour elle… Bizarre…

  12. From : Liboiron, Jasmine <libj01@uqo.ca>

    Bonjour Francis,

    En effet, j’existe réellement! Je suis en effet une étudiante du BAC en
    relations industrielles. Oui, mon blogue sert a vendre des inscriptions sinon
    ils ne me donneraient pas une tribunne telle que celle-ci. Oui, c’est la
    première université au Canada à publier le blogue d’une étudiante. Pour ce qui
    est de comment avoir son blogue sur le site de l’UQO, je te conseil de
    t’adresser aux communications de l’université pusique se sont eux qui m’ont
    approché et non le contraire.

    Mon blogue est entretenu régulièrement, si tu as eu la chance de le visiter
    depuis le début de la semaine, tu l’a probablement remarqué.

    Bonne journée!

    Jasmine

    Et voila, on en a le coeur net 🙂

  13. C’est quand même fou ce que l’UQO sont pret a faire pour avoir leur petit 2 minutes de gloire ! Dire que c’est l’uqo qu’il l’ont approché et non elle ! Pathétique !

  14. Bonjour M. Labrie,

    Merci de nous avoir fait part de vos commentaires.

    Laissez-moi dans un premier temps vous rassurer en vous visant que la Jasmine en question est effectivement une vraie personne et qu’elle est étudiante à l’UQO.

    L’UQO est la première université au Québec à utiliser le blogue comme moyen de communication promotionnel auprès des étudiants du collégial. Mais elle n’est pas la première au Canada ni en Amérique du Nord. À cet effet, voici une liste
    non exhaustive de certains blogues universitaires à caractère promotionnel au Canada et aux États-Unis :

    (je vous fait grace de cette liste)

    La publicité dont jouissait le blogue sur la page d’accueil de l’Université avait été prévue pour la phase de lancement qui se termine cette semaine. Le blogue demeurera accessible dans la section "Futurs étudiants", qui se trouve à
    être la clientèle cible de cet outil. Les objectifs de ce blogue sont de rejoindre les étudiants du collégial à l’aide
    du Web, qui est un des médiums les plus consultés, et de leur présenter une vision différente de l’université vue par une étudiante de première année.

    En terminant, j’espère que les précisions apportées vous ont éclairé sur notre motivation derrière ce projet. N’hésitez pas à me joindre à nouveau pour toute question ou commentaire complémentaire.

    Salutations,

    Marc Pelletier
    Coordonnateur – Équipe de recrutement

    Université du Québec en Outaouais (UQO)
    Direction des communications et du recrutement
    283, boulevard Alexandre-Taché, pièce E-1800
    Case postale 1250, succursale Hull
    Gatineau (Québec) Canada J8X 3X7

    Téléphone : (819) 595.3900, poste 3853
    Sans frais : 1 800 567.1283, poste 3853
    Télécopieur : (819) 595-3830

  15. "J’ai remarqué quelque chose de louche sur le site… Le Titre du site: Miss Péripétie et son arrivée à l’UQO… SON! Trouvez vous pas que c’est une façon très impersonnelle de parler de ses expériences? Un peu comme si QUELQU’UN D’AUTRE l’avait écrit pour elle… Bizarre…"

    C’est chercher des bibittes rendu à ce point! 🙂 La dépersonnalisation, c’est un processus littéraire démodé, mais tout de même utilisé et valable. C’est une tentative de l’auteur de se mettre à la place du lecteur, à mon avis. J’avoue que ce n’est pas trop adroit, mais ça ne vaut pas la peine d’allumer les torches et d’exécuter Kenny! 🙂

    Ça me fait rire, l’expression "outil promotionnel"… C’est juste pour ne pas dire "publicité"…

  16. Souper-GN ce soir… Avec costume, maquillage, verres de contact jaunes et tout le tralala. Estéban passe la soirée chez mes parents. Pourquoi, t’avais un nouveau jeu à étreiner?

  17. Je serais vraiment curieux d’avoir des commentaires de cégépiens qui suivent son blogue… Est-ce qu’ils ont l’impression de savoir davantage comment ça se passe dans une université? Est-ce que cela les rassure quant à leur intégration? Les gars ont-ils l’impression que les filles sont plus belles en Outaouais qu’ailleurs au Québec? Y en a-t-il qui cherchent un numéro 1-800 sur le blogue? Avec si peu de sobriété, on ne sait jamais… Etc.

    Toute une histoire que celle du blogue de Jasmine! On peut se réconforter en se disant qu’un tel blogue est un élément de preuve démontrant qu’au Québec, on a bel et bien dépassé l’époque du «sois belle et tais-toi!»…

    Je me trompe ou un blogue collectif aurait été fort pertinent dans un tel contexte? En termes de regard multiperspective, il me semble que ça aurait été riche. Et puis le fardeau de la participation aurait été distribué.

  18. Je connais Jasmine, Elle est une fille extra, et je la comprend d’avoir accepter de faire se travaille puisque même si c’est seulement un moyen de vendre de la publicité pour l’université, Je sais qu’elle aime écrire ce Blogue pour décrire se qu’elle a ressenti.

  19. Bon ! C’est une pub! ce n’est donc pas un blogue… Merci de la précision Mimi. Il faut dire que 1000$ c’est bien payé pour écrire sa journée deux fois par mois!

  20. Bonjour,

    Je ne suis pas certaine que mon message sera lu de quelqu’un, mais je tiens à vous faire part de mes impressions par rapport à votre forum. Évidemment, je comprends votre besoin de vous exprimer par rapport à votre université, chapeau à vous de prendre cela tellement à coeur. Cependant, en tant que personne mature (je suppose que vous l’êtes puisque rendu à l’université ce serait la moindre des choses)vous auriez dû vous attaquer au principe du blogue… plutôt qu’à mon style d’écriture et surtout à mon physique. Ce n’est pas en demandant au gens d’être belle et de se taire ou en mentionnant ses lèvres plantureuses (j’ai ça moi?!?)que vous serez crédibles et qui plus est…écouté!

    Bonne journée! 😛

  21. Ce que je critiquais à ton site Jasmine, c’est qu’il ne répond pas au critère de base d’un blogue… On ne peut donc pas l’appeler blogue … c’est tout! 🙂

  22. Et oui, je lis tous mes commentaires 🙂 héhéhé Et Merci de t’exprimer et de laisser des commentaires!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *