Le Steampunk

La toute première fois que j’ai été en contact avec le Steampunk c’est avec Final Fantasy VI. J’adorait ce style sans pouvoir le nommer (et sans savoir que ça avait un nom…).
Dans le jeu, des chevaliers médiévaux côtoient la magie et les machines à vapeur et à l’électricité. C’était un concept nouveau pour moi. En réalité, ce n’était pas tout à fait du Steampunk, car le Steampunk par définition se déroule principalement dans un univers au style plus Victorien que médiéval. Je cite Wikipedia.org: > En un raccourci caricatural, on pourrait dire le steampunk part du postulat que dans un univers où les machines à vapeur auraient progressé au delà de ce que nous connaissons, les hommes n’auraient pas éprouvé le besoin d’inventer les moteurs à combustion interne. L’esthétique de cette civilisation uchronique est donc très différente de la nôtre, puisque l’absence de pétrole entraîne celle des matières plastiques ainsi qu’un retard dans le développement de l’électricité et de l’informatique ou leur inexistence pure et simple. Le tout se déroule dans une ambiance architecturale et sociale de fin du XIXe siècle. L’industrie du charbon étant très développée, en parallèle avec celle de la métallurgie, le fer puddlé y tient lieu de matière première principale. De même, l’esthétique est souvent associée aux boiseries sombres et au laiton. Les engrenages complexes ou simplement décoratifs sont, eux aussi, souvent employés.

Tandis que l’ère de l’électronique tend inexorablement à la miniaturisation, l’élément esthétique fondamental du steampunk est son gigantisme. Cette technologie, délibérément bloquée au stade de la machine à vapeur, produit des constructions démesurées, complexes extravagants de tuyauteries actionnées par des leviers et des claviers (souvent de dactylo modifié) aussi nombreux que compliqués, des cadrans mesurant la pression, des vieilles radio à lampe, des loupes partout. Les véhicules à vapeur semblent souvent lourds et difficilement maniables, nécessitant une très forte dépense d’énergie pour un rendement mécanique faible. Le héros classique dans ce genre d’univers est le mécanicien de génie. Ce qui est intéressant avec le Steampunk, c’est l’absence de certitude à savoir si l’action se passe dans le passé, dans le présent ou dans le futur. Le décor et les vêtements peuvent être inspirés du XIXe siècle tandis que les machines, elles, répondant à un besoin actuel, sont faites avec de vieilles technologies « améliorées ». Imaginez une scène où un vieux président américain (genre Lincoln) ferait l’inauguration d’une fusée en cuivre de 200m de haut, destinée à faire une mission d’exploration sur Neptune (Mars étant depuis longtemps une colonie terrienne). En bien voilà… J’ai déjà vu un film, il y a de cela quelques années, où l’action semblait se passer dans le futur, mais que l’exploration spatiale n’était pas encore faite… Je ne sais pas si ça cadre dans le steampunk, mais ça ne doit pas être loin. De plus, je crois qu’il faut faire la distinction entre le Steampunk et ce que j’appelerais le Rétro-Steampunk. Le Rétro-Steampunk se déroulerait plus dans un univers des années 50-60, un décor Art-déco avec de la robotique. Les films Métropolis et Capitain Sky et le monde de demain en seraient de bons exemples.
Il est impossible de nier l’inspiration des oeuvres de Jules Verne dans le Steampunk. Ci-dessous, une gravure du Nautilus du Capitaine Némo dans le roman d’aventure 20 000 lieux sous les mers.
Pour terminer, voici une petite liste de films/jeux qui s’inscrivent dans le mouvement Steampunk:

Quelques films

* Chitty Chitty Bang Bang (1965) * Dune (1984) * Brazil (1985) * Le Château dans le ciel (1986) * Retour vers le futur 3 (Back to the Future Part III) (1990) * Delicatessen (1991) * La cité des enfants perdus(1995) * Richard III (1995) * Wild Wild West (1998) * La Ligue des gentlemen extraordinaires (2003) * Arsène Lupin (2004) * Capitaine Sky et le monde de demain (2004) * Steamboy (2004) * Le Château ambulant (2005) * Robots (2005) * À la croisée des mondes : la boussole d’or (2007) * Casshern (2007) * Metropolis (1927) et (2001)

Quelques jeux de plateau

* Éollis * Mission planète rouge * Novembre Rouge

Quelques jeux vidéo__

* Bioshock * Fallout * Fallout 2 * Fallout 3 * Myst * Exile * Raven

2 thoughts on “Le Steampunk

  1. hey francois, j’aime bien ce que tu as ecrit sur le steampunk, un sujet si passionant!!

    j’ai d’ailleur ouvert un blog qui va ce consacrer a ce sujet et la bande-dessinée.

    viens faire un tours.

    lasteammachine.blogspot.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *