District 9 et Inglorious Basterds


Je reviens tout juste d’aller voir le nouveau film présenté par Peter Jackson, District 9. J’avais des attentes envers ce film, car j’en avais entendu beaucoup de bien. District 9 c’est l’histoire d’un vaisseau spatial qui serait atteri en 1982 à Johannesbourg en Afrique du Sud. Un campement a été érigé pour accueillir ces visiteurs venus d’ailleurs et, ainsi, les garder sous haute surveillance. Ce campement créa, par le fait même, un bidon ville et la pauvreté finit par s’y installer avec tout ce qui vient avec: malnutrition, violence, contrebande. Des armes contre de la nourriture. L’ambiance du film est très bien: mi-documentaire, mi-film d’action. J’ai trouvé cela très approprié et intéressant. Pour une fois que les Aliens ne viennent pas pour nous tuer! Pour une fois, on parle de cohabitation! Intéressant!

Mais au moment même où j’écris ces lignes, je sors d’un second film, celui-là est de Quentin Tarantino : Inglorious Basterds. Le Tarantino, ça ressemble à du Tarantino. Certains aiment, certains non… Moi en général j’aime. Ce film là n’a pas fait exception! Moins mémorable que Kill Bill, Inglorious Basterds raconte l’histoire (réinventée) de la France occupée entre 1941 et 1944. Une bande de sales soldats partent à la chasse au Nazis, pendant qu’un film sur un héro de guerre allemand prend l’affiche à Paris. J’en dis pas plus. Fait intéressant, plusieurs scènes sont en français, en allemand et en anglais, presque 33% partout. c’est intéressant de voir que ce fait a été respecté, pas comme dans Valkyrie. Il serait légitime de croire que ce film est un film d’action sanglant, mais il n’est rien… Film d’action: non… Sanglant: à l’occasion. En fait, les rares scènes d’actions le sont, mais elles font exception aux scènes principales. J’ai parlé de l’histoire réinventée, car ce n’est pas un film historique, mais bien ce qu’on pourrait appeler un film uchronique. Bref, j’ai aimé mon cinéma. Je recommande les deux films, en particulier District 9 que je retournerai voir avec Carolane sous peu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *