Pourquoi je n’aime pas Facebook

J’ai toujours été instinctivement repoussé par Facebook ainsi que par tout le phénomène qu’il a entraîné. Je dois dire que je n’avais pas vraiment idée de la raison de ce dégoût, mais je n’y avait jamais pris le temps d’y penser non plus… Je peux comprendre pourquoi les gens y sont attirés. En général, les gens aiment parler d’eux et sont intéressés à savoir que qui se fait de bon chez l’autre, « zieuter » comme on dit. Ce que j’ai remarqué sur Facebook, c’est à quel point on dit jamais rien… on discute de rien. On commente des photos de party, on résume en une phrase notre état d’âme et on cherche à avoir le plus d’amis dans notre liste… comme si c’était une course… et comme si cela avait de l’importance et de la valeur. Ça donne quoi avoir 230 amis? Moi j’aime autant m’occuper réellement de 1 seul ami, plutôt que de ne pas m’occuper réellement de 230! J’ai moi-même un compte Facebook, mais si j’en avais la possibilité, je fermerais mon compte. Ouvert ou fermé, ça ne changerais rien pour moi. mis à part le fait que, une fois fermé, je ne reçevrais plus aucun pourriel de gens qui veulent que je devienne fan de tel truc ou que je participe à telle autre absurdité. Que dire de celles et ceux qui veulent m’ajouter sur leur liste d’amis Facebook. Pour la plupart, ce sont des gens que je n’ai pas vus depuis plusieurs années et dont je ne souhaite pas plus que ça garder contact. À quoi bon de toute façon? A-t-on vraiment quelque chose à se dire? J’en doute. Pour moi, savoir qu’un tel a fait un party hier soir ou qu’il a étudié pour un examen… m’en criss. Si tu veux parler de toi, y’a les blogues personnels pour ça… Sur Facebook, la structure veut que je sois mis au courant de TOUT ce que mes amis font, disent ou commentent… D’la marde. Facebook pour moi ça ne m’apporte rien. Je ne ressens pas dutout le besoin de dire quoique ce soit à mes amis Facebook, ni de lire quoique ce soit sur eux d’ailleurs… Au fait ça sert à quoi? Qu’est-ce que les gens ont tant à se dire qu’ils ne peuvent pas se dire en privé? Tout ça ne serait pas que du pur voyeurisme? J’en ai l’impression. Une pure perte de temps signée nouvelle technologie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *